« La carte et le territoire » de Houellebecq ? Ben, j’approuve…

On aura tout entendu sur Houellebecq, c’est racoleur, c’est juste de la frime… Moi j’ai trouvé ça pas mal du tout.

Je n’avais jamais encore lu de romans de lui. Et puis, j’ai entendu qu’il était pas mal. Après moultes tergiversions, je l’ai lu et j’approuve !

C’est quoi le pitch ?

Tout tourne autour de Jed Martin : sa relation difficile avec un père qui prend trop de place dans sa vie, une passion dévorante pour la peinture et puis sa misanthropie…

Il décide de photographier des cartes Michelin parce qu’il trouve ça beau. Et connaît grâce à Olga, une énigmatique Russe, un succès fulgurant….

S’ensuivront ensuite moultes aventures, et notamment une enquête policière à la fin du livre, avec un meurtre. Et ça aussi, c’est étonnant ! Je n’ai jamais aimé les romans policiers (mais en même temps, je n’ai pas d’œillères alors si vous avez des titres n’hésitez pas les gens). Et là, je me suis retrouvée dans le métro, complètement bouleversée, tenant fébrilement mon petit bouquin. Et en sortant du métro, j’ai continué à lire tellement j’étais prise par l’histoire… et puis bon j’ai failli me prendre un poteau, bref… Tout ça pour dire qu’on rentre facilement dans l’histoire.

Pourquoi je voulais le lire ?

D’abord parce que j’étais interloquée par le titre. J’avais discuté avec un comédien (Gaël Chaillat pour ne pas le citer…) et il m’avait dit que les cartes étaient une grande source d’inspiration pour lui. Ça m’a donc donné la puce à l’oreille.

Et puis, j’avais lu une critique d’Olivia de la Lamberterie dans Elle plutôt positive. Et vu qu’Elle est une grande source d’inspiration pour moi (oui, oui je l’avoue…), je me suis lancée.

Est-ce que j’ai aimé ?

Ohhh oui !!!! C’était super agréable à lire. Ce n’était pas tapageur, pas grossier. Une belle écriture, travaillée, agréable. De thèmes intéressants comme l’amour bien sûr mais surtout la solitude, la création artistique, la réussite et le pouvoir.

Et puis de petites phrases comme ça surgissent, arrivent à nos yeux. Ce sont de petits moments fugitifs qui embellissent une journée et la rend plus poétique.

Maintenant à vous de le découvrir… Et n’hésitez pas à me parler de vos coups de cœur littéraires, je suis preneuse.

Publicités
Cet article, publié dans Un peu de culture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour « La carte et le territoire » de Houellebecq ? Ben, j’approuve…

  1. Diane dit :

    Je ne devrais pas le dire mais bien que n’ayant jamais lu un seul livre de Houellebecq je suis pleine de préjugés vis à vis de ses livres… Comme beaucoup certainement. Ton billet me donne envie de les outrepasser !

    Ton blog est très agréable, il promet pleins de bonnes idées de lecture et culturelles en général !

  2. rosereglisse dit :

    Merci Diane, ça fait chaud au coeur !!! J’ai plein de modifs à faire encore. Petit à petit, je vais y arriver…
    Pour Houellebecq, il faut dépasser les préjugés. L’intrigue est assez subtile et l’écriture agréable…
    Je vais continuer à te suivre pour voir tes nouvelles lectures…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s