Le problème du régulateur thermique

Un peu obscur comme titre ? Attendez, je vous explique… Dernièrement, je suis tombée sur un vers de Louise Labbé « J’ai chaud extrême en endurante froidure ». Je me suis dit, c’est dingue, cette nana est née en 1524 et elle a exactement les mêmes problèmes que moi…


Petit flash-back

Je me souviens quand j’étais gamine, quand ma môman chérie m’amenait en hiver, au parc elle me disait : « Rose réglisse ! » (oui parce que je m’appelais déjà rose réglisse à l’époque, hihihi…). Bon, je recommence pour faire plus réel : « Rose réglisse, ferme bien ton manteau, sinon tu vas tomber malade ! ». Et moi, comme une bonne fifille, je fermais mon manteau. Et puis, je partais mener ma petite vie… Le problème, c’est qu’après avoir  joué «  à un deux trois soleil », grimpé dix fois jusqu’en haut du mur d’escalade, poussé le frérot sur la balançoire et glissé  avec panache sur le toboggan, je me retrouvais en nage…

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, j’ai le même problème, mon régulateur thermique interne supra bionique se trouve tout chamboulé. Explication :

Je me lève le matin => tout va bien

Je sors pour partir au boulot => j’ai froid

Je prends le métro => j’ai chaud

Je sors du métro => j’ai froid

J’arrive au bureau => j’ai super, mais alors super chaud…

J’appelle le mec de la clim qui me régule le thermostat => j’ai froid

Je le rappelle, il rebidouille le thermostat => j’ai chaud

Je sors du boulot => j’ai froid

Je prends le métro => j’ai chauAUauAUauAUauAUauAUauAUaud

Mais que faire ?

Endurer, faire avec, me direz-vous. Et bien non ! Parce que rose réglisse a plus d’un tour dans son sac à main magique. J’ai entendu il y a quelque temps qu’un japonais avait mis en place une sorte de chemise avec un ventilateur intégré. Et là ILLUMINATION : je pourrais ainsi gérer avec aisance mon régulateur thermique, en pouvant pulser à souhait de l’air chaud ou de l’air froid. Ça donne ça :

(Petit aparté : Admirez ma dextérité sur photoshop)

Alors, Sexy hein ? Et vous, c’est quoi votre astuce ?

Psssst, si jamais vous voulez en savoir plus sur Louise Labbé, c’est ici.

Publicités
Cet article, publié dans Quand je philosophe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le problème du régulateur thermique

  1. J’ai le même problème que toi

  2. J’ai le même problème que toi j’ai toujours trop chaud ou trop froid. J’aime beaucoup ta solution 😀

  3. vegetal dit :

    Heu oui… ça a l’air un peut QQ comme chemise mais que c’est pratique… Dit c’est silencieux au moin?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s