The girly paradox

Une envie de chaussures, ça arrive un peu comme une envie de chocolat. On n’y peut rien, on subit…

Généralement ça m’arrive le soir

Je rentre du travail, je suis un peu fatiguée. Mon esprit vagabonde, je songe à plein de choses : « Oh, il faut que je pense à faire ma déclaraion d’impôt ! » ; « Ce Darcy, vraiment quel mufle, alors qu’Elizabeth est tellement mignonne…, Mais vont-il enfin se dire qu’ils s’aiment» (spéciale cace-dédi aux amatrices de Jane Austeen ), « ça fait quand même une semaine que je suis pas allée au sport, dis donc !t ». Et puis, PATATRA, mon regard se fixe sur une vitrine. Mais pas n’importe laquelle, une vitrine de chaussures.

Et là, c’est le drame

Je ne sais s’il vous arrive la même chose mais moi, je deviens toute rouge, je tremble et dans ma tête ça va à mille à l’heure. Je me dis : « Mais non, attends, c’est pas sérieux, tu en as tellement des chaussures, en plus, tu n’as plus de place… ». Mais, rien à faire une force inexorable m’oblige à pousser la porte et à acheter ces satanées GODASSES. C’est dingue comme un petit achat me procure un tel sentiment de joie, tout devient tout beau, tout rose réglisse (héhé !).

Le problème des achats compulsifs

Quand j’achète des chaussures sur le coup, comme ça, sans réfléchir, je n’achète les chaussures confortables NON… J’achète les chaussures jolies, celles qui font un peu mal. Comme ces jolies bottes Mellow Yellow, ne sont-elles pas mignonnes hein ?

Et si au début de la journée, elles me font un peu mal, vers 19 heures, elles me font super mal… Alors, vous avez des astuces ?

Publicités
Cet article, publié dans Chiffons, beauté, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour The girly paradox

  1. Lila dit :

    Oui, je suis d’accord avec toi… ça m’arrive aussi. Mais seulement, ça m’arrive plutôt en début d’après-midi et j’y pense toute la journée…
    En tout cas bravo pour ton blog il est trop rigolo.

  2. alapage dit :

    je vois que tu subis le syndrome de la mode. Je comprends le petit bustier qui irait bien avec ma petite jupe 38 que je ne peux plus mettre mais que j’achète quant même.Après tout, je commence le régime demain; ce sera une raison de faire un effort:)

  3. Alissa dit :

    Moi en tant que (grosse) acro aux chaussures 😉 je dirai : patience!
    C’est à mon avis la solution quand on a de belles mais douloureuses chaussures.
    Marche avec chez toi. Garde les aux pieds quand tu écris ton blog par exemple 😉 Parfois ça marche 🙂 Et tes bottes ne m’ont pas l’air bien méchantes 😉

  4. rosereglisse dit :

    On m’a déjà conseillé de mettre mes nouvelles chaussures à la maison. Et effectivement, je trouve que c’est une bonne idée !!!
    Pour mes bottes : en fait, elles sont très hautes et à la fin de la journée j’ai la plante des pieds qui me fait super mal.

  5. Alissa dit :

    Tu pourrais peut-être essayer ce type de chose : http://www.scholl.com/fr-FR/Patchs-anti-pression/10012507/ProductDetail.raction
    😉
    C’est pas la solution miracle mais ça soulage! Parole de Londonienne qui fait des km à pied 😉

  6. rosereglisse dit :

    Héhé, merci tu es une mère pour moi…

  7. Alissa dit :

    Ah non mais entre dingues de shoes faut s’entraider 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s