Madeleine d’Amanda Sthers

J’ai lu dernièrement Madeleine d’Amanda Stehrs. Au-delà de l’aspect médiatique de l’écrivain, c’est un roman touchant qui m’a bouleversée.

En voici un court extrait

« Sur la plage, Madeleine a toujours été la fille qui gardait les serviettes. La boulotte complexée qui se cache sous un paréo. Madeleine avait vite décidé d’être grosse et moche et l’était presque devenue, à force de s’en persuader. Sur les photos, à quinze ans, elle est jolie. Ronde comme un joli galet. Douce. Déjà, elle se déteste, elle se cache. Loin des gens, à côté des affaires de plage. Elle plisse les yeux, à cause d’un soleil. »

C’est quoi l’histoire ?

Madeleine est un fille simple. Elle habite en Bretagne. Elle est agent immobilier. Elle est seule, elle n’est pas très jolie, elle est un peu ronde mais elle a besoin d’aimer… Elle en a besoin à en crever… Alors quand un jour, Castellot, un Parisien se présente à elle, sa tête chavire. Au début, elle n’y croit pas vraiment, se raisonne, se dit que cet homme marié et père de famille ne reviendra jamais ni dans son lit ni dans sa Bretagne glacée. Elle se trompe. Castellot revient et, tandis que Madeleine décide qu’il est l’homme de sa vie, lui songe à s’établir de vie.

Pourquoi j’ai aimé ?

Parce que l’écriture est limpide, agréable. Et puis, Madeleine m’a touchée. C’est un peu la fille qui est toujours au deuxième plan sur les photos, celle qui ne s’aime pas. On a toutes été un jour Madeleine. On a toutes rêvées d’être aimées, d’exister pour quelqu’un. Alors oui, c’est mélancolique, mais c’est joliment mélancolique. Dans cette société où il faut être des surhommes, elle nous rappelle que nous avons le droit quelque fois d’être fragiles. Alors, si vous avez envie de vous émouvoir, tout simplement, lisez-le…

Publicités
Cet article, publié dans Un peu de culture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Madeleine d’Amanda Sthers

  1. Diane dit :

    J’avoue que je ne suis pas forcément attirée par des auteurs telle qu’Amanda Sthers, sans doute à cause de son côté médiatique d’ailleurs. Mais ce que tu dis de ce roman me fait plutôt envie !

  2. Popo dit :

    Je ne lis pas très souvent mais ce livre pourrait m’intéresser tiens.

  3. Tiens, ma mère m’a justement prêté ce bouquin il y a 6 mois et je ne l’ai toujours pas lu. J’hésitais à lui rendre à Noël sans l’avoir lu (vu la taille de ma PAL, il faut faire des choix…) mais je vais peut-être lui donner sa chance dans l’avion alors ;o) Merci!

  4. Thalie dit :

    Je n’ai pas lu de livre de cette auteure mais effectivement pour passer le temps il a l’air agréable. Je le note.

  5. catlove dit :

    je suis une dévoreuse de livres et je suis contente d’être tombé sur ton blog « hellocoton » je vais pouvoir lire celui que tu proposes qui a l’air très bien …
    ça va me permettre de me déculpabiliser par rapports à mes nouvelles rondeurs …l’age
    merci encore

  6. rosereglisse dit :

    @ toutes : Merci pour vos commentaires qui me font à chaque fois chaud au coeur. Si jamais vous le lisez, j’attends vos retours bien sûr !
    @ my little discoveries : C’est peut-être le moment de le ressortir de tes étagères !
    @ Catlove : Bienvenue. Ton commentaire me donne des idées pour un nouveau post… Moi, je suis pour les rondeurs et contre toutes les images de femmes stéréotypées que véhiculent les médias. Une femme a le droit d’être ronde, elle a aussi le droit d’avoir plus de trente ans. Je sais que c’est un peu cliché mais bon. En tout cas, si ce livre peut t’aider à te sentir mieux, j’en serais ravie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s